Saisons Zéro

Lieu
2 rue de Wasquehal 59100 Roubaix France
Année
Statut
urbanisme transitoire
Collaborations
Yes We Camp, partenaire
État
en cours
Description du projet

Saisons Zéro ☺ site web

En 2019 la Ville de Roubaix publie un appel à projets pour occuper l’ancien monastère des Clarisses, dont elle a la propriété depuis le départ des dernières sœurs, une dizaine d’années plus tôt. Zerm remporte l’appel et investit les lieux dès la fin d’année. Baptisé “Saisons Zéro”, le projet vient préfigurer le souhait de la ville - active dans les domaines du développement durable et du zéro déchet - de mettre sur pied un lieu dédié à l’accélération de la transition écologique sur le territoire. Avec le soutien de l’association Yes We Camp, renommée dans le domaine de l’occupation transitoire, Zerm s’attache à transformer cet ancien couvent néo-gothique en un lieu convivial et expérimental. On y repense le quotidien dans un contexte de crise climatique en testant une façon alternative de réhabiliter le bâti ancien.

L’intention est d’imaginer une réhabilitation extensive du site historique, sur le modèle d’une permanence architecturale. Le programme se définit au fil des expérimentations menées par le collectif qui habite pour partie sur place. La réhabilitation se concentre alors sur la mise en œuvre d’interventions ciblées et réversibles qui oscillent entre restauration du patrimoine et appropriation des lieux. Dans les deux cas, les conceptions et travaux réalisés permettent pas à pas de regagner du terrain sur la friche et d’ouvrir le lieu au public.

Le projet se veut “un laboratoire de la frugalité appliquée” où se discutent et se prennent forme des principes de réduction des consommations énergétiques, de gestion des déchets et d’optimisation des ressources. Cela se traduit au quotidien par l’expérimentation de systèmes de chauffage et d’isolation thermiques textiles, la cultivation de denrées alimentaires dans les jardins et plus largement par la construction d’une pensée collective autour de la gestion de sites historiques dans un contexte de vacance urbaine.

Le projet comprend une auberge de jeunesse, la mise à disposition de bureaux et d’ateliers ainsi que l’organisation d’événements. Saison Zéro veille à entretenir une communauté d’artistes, artisan.e.s, entreprises et associations éclectique, autant dans leurs formes que dans leurs activités. De cette manière le projet recrée le contexte d’une mini société qui éprouve par le loisir, le travail, la fête, le sport, ou la culture, les dispositifs architecturaux qui ont permis la réactivation du site.

Images